L'École de santé du Führer

Quand les pharmaciens herborisaient à l’ombre de la croix gammée  Abonné

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 14/06/2018
Très portée sur la phytothérapie et les thérapies naturelles, l’Allemagne nazie ouvrit en 1935 une « École de Santé » pour inculquer aux médecins, aux pharmaciens et aux sages-femmes les grands principes de son idéologie sanitaire, notamment en matière de biologie raciale et d’euthanasie, mais aussi dans le domaine des plantes médicinales.
Phyto nazie

Phyto nazie
Crédit photo : dr

Construite dans le village d’Alt Rehse, dans une région rurale du Mecklembourg, (Nord Est de l’Allemagne), l’« École du Führer pour les médecins allemands » évoquait une ferme modèle, avec ses grands bâtiments aux toits de chaume et ses plantations soigneusement entretenues.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte