Quand les fonds investissent l'officine  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 05/01/2017

L’entrée du fonds d’investissement Five Arrows Partners au capital du groupe Lafayette, en octobre, a ravivé la guerre entre les Anciens et les Modernes au sein de la profession.

Les premiers dénoncent des investisseurs, aux dents longues, désireux de mettre la main sur la pharmacie via les groupements. Les seconds, en revanche, veulent y voir un nouvel intérêt pour l’officine, et pourquoi pas une porte de sortie face aux difficultés économiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte