Les adjoints au quotidien

Quand le pharmacien jongle entre deux officines  Abonné

Par
Publié le 26/10/2015
Mettre en œuvre ses compétences dans plusieurs officines à la fois est la solution choisie - ou subie - par bon nombre d’adjoints. L’exercice présente quelques avantages, mais requiert une certaine souplesse.

Il n’est pas rare de rencontrer un pharmacien adjoint qui travaille de manière stable pour deux ou trois officines. Mais les chiffres restent inconnus car les officinaux déclarent rarement tous leurs employeurs auprès de l’Ordre national des pharmaciens.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte