Un autre regard sur la campagne de France de mai-juin 1940

Quand la Wehrmacht avançait au rythme de la Crystal Meth…  Abonné

Publié le 18/01/2016
Alors que les exactions de Daech ont mis en lumière l’usage des amphétamines pour galvaniser les djihadistes, un ouvrage historique récemment paru en Allemagne* montre comment les armées d’Hitler ont été abondamment pourvues de telles substances, surtout lors de la campagne de 1940… tandis que les dirigeants nazis faisaient eux aussi une consommation impressionnante de produits psychoactifs.
légende

légende
Crédit photo : dr

légende

légende
Crédit photo : dr

Le Dr Theo Morell

Le Dr Theo Morell
Crédit photo : dr

Essayiste et romancier, Norman Ohler a relu la seconde guerre mondiale sous l’angle des médicaments et des drogues, une dimension dont il s’étonne qu’elle n’ait jamais vraiment été étudiée jusque-là, même dans les biographies d’Hitler dont on connaissait pourtant les penchants pour les remontants, fortifiants et autres stimulants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte