COMPTABILITÉ

Procédure judiciaire : tout n’est pas perdu pour le pharmacien  Abonné

Publié le 23/02/2012
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Vous avez répertorié une centaine d’ouvertures de procédures collectives, hors liquidation, en 2011, contre 89 seulement en 2010. Peut-on dire que la situation continue à se dégrader pour les officines ?

PHILIPPE BECKER.- On ne peut pas vraiment dire que la situation s’améliore ! Mais si l’on détaille les chiffres, on observe toutefois que les redressements judiciaires ne progressent pas, au contraire des procédures de sauvegarde qui, elles, augmentent de 35 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte