Principaux facteurs de risque d’incontinence urinaire  Abonné

Publié le 22/04/2013

- Vieillissement (en particulier pour l’incontinence par impériosité)

- Grossesse(s) antérieure(s) (surtout à partir de 3 enfants)

- Antécédents de traumatismes gynéco-obstétricaux, de chirurgie pelvienne (hystérectomie…) ou abdominale

- Obésité

- Activité physique intensive

- Énurésie dans l’enfance

- Infections urinaires basses à répétition

- Vaginite atrophique

- Constipation

- Diabète sucré, diabète insipide (et autres causes de polyurie)

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte