Prévention du VIH : l’OMS incite les homosexuels à prendre des antirétroviraux

Par
Publié le 11/07/2014

Face à l’augmentation des infections par le VIH chez les homosexuels, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) veut les inciter à prendre des antirétroviraux à titre préventif. Pour l’institution, l’explosion actuelle de l’épidémie s’explique par un relâchement dans la prévention. Or les homosexuels ont un risque d’être contaminé par le VIH 19 fois supérieur à la population moyenne. En mai dernier, les autorités sanitaires américaines ont aussi recommandé l’utilisation d’antirétroviraux de façon préventive par tous les groupes à risque : homosexuels, transsexuels, prisonniers, drogués, prostitués. Selon l’OMS, prendre une pilule quotidienne combinant deux antirétroviraux, en plus de l’usage des préservatifs, pourrait diminuer les risques de 20 à 25 %, soit éviter « un million de nouvelles infections au sein de ce groupe en 10 ans ». Fin 2013, 13 millions de personnes avec le VIH bénéficiaient de traitement par antirétroviraux. L’OMS diffuse ces nouvelles recommandations à quelques jours de la Conférence internationale sur le sida, qui va s’ouvrir à Melbourne le 20 juillet.


Source : lequotidiendupharmacien.fr