Médicaments

Prescrire moins pour gagner plus  Abonné

Publié le 15/09/2011

UN DÉPUTÉ UMP de l’Hérault, Jacques Domergue, suggère de récompenser les médecins dont les consultations ne débouchent pas sur une prescription. « En raison principalement d’une surcharge de travail, un certain nombre de médecins peuvent avoir la tentation de prescriptions systématiques, alors qu’un dialogue plus approfondi dans le cadre d’une consultation plus longue avec les patients permettait certainement de réduire de façon significative le nombre de prescriptions stériles », estime le député, lui-même professeur de médecine et chirurgien à Montpellier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte