Prescrire moins pour gagner plus

Publié le 13/09/2011

Un député UMP de l’Hérault, Jacques Domergue, suggère de récompenser les médecins dont les consultations ne débouchent pas sur une prescription. Selon lui, un dialogue plus approfondi dans le cadre d’une consultation plus longue avec les patients permettrait de réduire de façon significative le nombre et le coût des prescriptions. La proposition du député, lui-même professeur de médecine et chirurgien à Montpellier, tombe, tout comme celle de son collègue Yves Bur, au lendemain du rapport de la Cour des comptes prônant notamment une refonte de la politique du médicament et une meilleure maîtrise des prescriptions.

Quotipharm.com, le 13/09/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr