« Prescrire » distingue un vaccin et dresse une liste noire

Publié le 31/01/2014

Le Nimerix (GSK), vaccin contre la méningite à méningocoques de type A, C, W135 et Y destiné aux enfants de 1 à 2 ans devant voyager en zone d’épidémie, a été cité au palmarès 2013 de la revue « Prescrire », ce vaccin contribuant « à améliorer la prévention chez certains nourrissons ». Mais, pour la sixième année consécutive, la traditionnelle Pilule d’or n’a pas été décernée. La revue indique par ailleurs avoir remis à jour sa liste des médicaments « plus dangereux qu’utiles » qui devraient être écartés « dans l’intérêt des patients ». Se fondant sur des études réalisées entre 2010 et 2013, « Prescrire » liste 68 médicaments « dont la balance bénéfices-risques est défavorable dans toutes les situations cliniques pour lesquelles ils sont autorisés ».


Source : lequotidiendupharmacien.fr