Greffe de l’utérus

Première autorisation accordée en France  Abonné

Publié le 16/11/2015

L’équipe du Pr Yves Aubard (CHU de Limoges) a été autorisée par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) à mener un premier essai en France de greffes d’utérus.

Il s’agit de « permettre à des femmes nées sans utérus ou ayant subi une hystérectomie (ablation de l’utérus) pour une pathologie bénigne, de pouvoir donner naissance, grâce une greffe d’utérus, à partir de donneuses en état de mort encéphalique ». Une quarantaine de femmes sont déjà volontaires. L’inclusion qui doit commencer d’ici la fin de l’année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte