Sécurisation des dispensations, alertes sanitaires, rappels et retraits de lots, coordination des soins…

Pourquoi le dossier pharmaceutique est devenu indispensable  Abonné

Par
Anne-Gaëlle Moulun -
Publié le 23/09/2013

De simple dossier patient à l’origine, le dossier pharmaceutique s’est peu à peu transformé en un outil aux ressources multiples, permettant à la fois de sécuriser la dispensation des médicaments, d’améliorer la coordination entre professionnels de santé et de gérer les alertes sanitaires et les rappels de lot. Il permettra bientôt de signaler les ruptures de stock.

98 % des officines sont raccordées au DP

98 % des officines sont raccordées au DP
Crédit photo : S TOUBON

Dispensations sans ordonnance

Dispensations sans ordonnance
Crédit photo : cnop

Cumul des consultations avec partage d’informations entre officines

Cumul des consultations avec partage d’informations entre officines
Crédit photo : cnop

D’APRÈS les derniers chiffres de l’Ordre national des pharmaciens, 98 % des officines sont raccordées au dossier pharmaceutique en septembre 2013 et 29 départements ont même 100 % de pharmacies raccordées. Des chiffres qui font la fierté de la présidente du conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP). Isabelle Adenot salue « un succès qui a permis d’amorcer les nouvelles fonctionnalités ». Et ces nouveautés, qui se sont greffées au DP au fil des années, sont multiples.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte