La recette ultralibérale d’un cabinet d’experts autrichien

Pour réduire les coûts, supprimons les pharmacies !  Abonné

Publié le 02/11/2015
Supprimer le monopole pharmaceutique, mettre les OTC en grande surface et charger les médecins de distribuer eux-mêmes les médicaments aux patients : la recette ultralibérale d’un cabinet d’audit et d’experts commerciaux germano-autrichien, Kreutzer Fischer & Partner, est une bonne illustration des conceptions purement financières de la santé, mais ne résiste guère à une analyse critique plus poussée.

Il y a quelques jours, le grand quotidien viennois « Die Presse » a publié une étude « confidentielle » du cabinet Kreutzer Fischer & Partner sur le coût du monopole pharmaceutique pour le système de santé autrichien : selon ce travail, la suppression du monopole permettrait à ce pays de 8,6 millions d’habitants d’économiser 180 millions d’euros par an.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte