Pour les étudiants, pas d’indépendance sans rémunération à l’acte  Abonné

Par
Publié le 06/02/2017

Les étudiants en pharmacie sont particulièrement vigilants à l’indépendance de leur futur exercice professionnel. Ils rejettent donc tout lien d’intérêt financier entre le pharmacien et les laboratoires. « Cela concerne également les challenges mis en place dans les officines », précise Anthony Mascle, président de l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte