La pharmacie du Trait, mémoire de la ville

Portrait de Gisèle Zolli gardienne du patrimoine

Publié le 05/03/2015
En ouvrant son ancienne pharmacie lors des Journées du patrimoine, la pharmacienne du Trait a ravivé beaucoup de souvenirs.

« ON A VU beaucoup d’émotion chez les plus vieux visiteurs, certains avaient les larmes aux yeux en entrant ici, se rappelle Gisèle Zolli. Il en est encore venu un tout récemment pour me dire où était tel meuble. » Gisèle Zolli et sa fille Marie-Hélène, pharmaciennes associées au Trait (Seine-Maritime), ne s’attendaient pas à susciter une telle vague de souvenirs : elles avaient juste cédé aux sollicitations du maire pour que l’ancienne officine, toujours intacte, ouvre pour les Journées du patrimoine.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)