Dans la dynamique d’un transfert réussi

Portrait de Gilles Conan a installé sa pharmacie dans une banque  Abonné

Publié le 16/04/2015
Expérimenter, innover, développer. Tel est le credo de Gilles Conan. En 2011, ce titulaire d’Amboise transfère son officine dans les anciens locaux d’une banque. Un espace en parfaite osmose avec son état d’esprit, celui d’un homme qui va de l’avant « pour optimiser la place du pharmacien dans le système de soins ».

« À AMBOISE, nous sommes tous des petits Léonard de Vinci. » Gilles Conan a le sens de la formule juste et saupoudrée d’humour. Parmi les tout premiers à avoir testé, en France, la carte Vitale, ce titulaire à l’imposante carrure ne rechigne jamais à jouer les précurseurs. En 2006, il quitte donc la Normandie pour rejoindre fort logiquement la cité dans laquelle le célèbre inventeur et peintre de la Joconde a fini sa vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte