Points clés  Abonné

Par
Leroy Anne-Sophie -
Publié le 04/03/2019

Le diagnostic de dénutrition s’établit sur une perte de poids de 5 % en 1 mois ou 10 % en 6 mois et/ou un IMC < 21 et/ou une hypoalbuminémie. De nombreux facteurs favorisent la survenue d’une dénutrition chez la personne âgée : isolement, affection sous-jacente, troubles bucco-dentaires, polymédication, dépendance. La dénutrition est source de fragilité et augmente la morbidité. L’entourage de la personne âgée a un rôle important dans le dépistage de la dénutrition.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte