Points-clés  Abonné

Par
Publié le 02/09/2019

En Europe, une vingtaine d’espèces de champignons sont mortelles. Les intoxications par des champignons se caractérisent par le type de syndrome qu’elles induisent. Les intoxications survenant plus de six heures après l’ingestion des champignons sont les plus sévères. Le syndrome résinoïdien se traduit par des troubles digestifs d’apparition rapide. Le syndrome muscarinien mime un excès de fonctionnement du système parasympathique. Le syndrome panthérinien évolue en deux phases : une période d’excitation suivie d’une autre de torpeur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte