Pododiabétologie  Abonné

Publié le 29/09/2016

Complication fréquente et grave du diabète, la pathologie des pieds représente 25 % des hospitalisations, qui débouchent dans 40 % des cas sur une amputation. Les troubles trophiques cutanés du pied du diabétique sont secondaires aux complications dégénératives (artériopathie et neuropathie des membres inférieurs associées à une composante infectieuse). Hyperkératose, sécheresse cutanée, mais aussi parfois hyperhydrose, constituent une menace pour la peau des pieds.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte