Tour de France et lutte antidopage

Plongée dans les poubelles des cyclistes  Abonné

Publié le 12/10/2009

CYCLAMED devrait peut-être se pencher sur les poubelles du Tour de France cycliste. Car si la lutte antidopage a fait d’incontestables progrès ces dernières années - au point que les récents tests rétrospectifs sur 17 coureurs du Tour 2008 se sont tous révélés négatifs à l’EPO - il semble que les compétiteurs s’intéressent désormais à une curieuse pharmacopée, certes licite*, mais surprenante dans la besace de sportifs de haut niveau…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte