PLFSS pour 2011 : le médicament de nouveau mis à contribution

Publié le 29/09/2010

Le gouvernement vient de présenter les grandes lignes de son projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2011 qui prévoit 2,5 milliards d’euros d’économies. Le poste médicament sera une nouvelle fois mis à contribution. De nouvelles baisses de prix sont en effet envisagées sur les spécialités pharmaceutiques et les dispositifs médicaux. Les tarifs de certains professionnels de santé seront eux aussi diminués. Ces trois mesures devraient rapporter près de 900 milions d’euros à l’assurance-maladie. De même, les spécialités à vignettes bleues ne seront plus remboursées qu’à 30 % et les conditions de prise en charge des affections de longue durée (ALD) vont être durcies (économies escomptées : 75 millions d’euros). Le gouvernement souhaite également instaurer une prise en charge au forfait des dispositifs d’autocontrôle du diabète pour les patients non-insulinodépendants. La mesure devrait permettrait d’économiser 35 millions d’euros supplémentaires.

Quotipharm.com, le 29/09/2010

Source : lequotidiendupharmacien.fr