PLFSS 2014 : Plus de 20 000 emplois menacés, selon l’USPO

Publié le 22/10/2013

Crédit photo : S TOUBON

Tandis que les députés examinent à partir d’aujourd’hui, mardi 22 octobre, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2014, l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) s’inquiète que l’article 40 relatif aux remises génériques n’ait pas été amendé par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale. « Au prétexte de la transparence, l’article 40 va, sans aucune révision du plafond des remises et donc sans concurrence entre laboratoires, faire supporter les baisses de prix des génériques uniquement au réseau officinal », estime son président, Gilles Bonnefond (photo). Selon lui, « cet article risque de mettre en péril l’ensemble des contrats de coopération qui représentent en moyenne le maintien d’un emploi par officine ». Plus de 20 000 emplois sont ainsi menacés, affirme le président de l’USPO.

C. M.

Source : lequotidiendupharmacien.fr