PLFSS 2011 : l’UNOCAM souhaite de nouveaux déremboursements

Publié le 22/07/2010

L’Union nationale des organismes d’assurance-maladie complémentaire (UNOCAM) apporte sa contribution à la réflexion sur le PLFSS (Projet de loi de financement de la Sécurité sociale) 2011 et propose une série de mesures dont l’objectif d’économies est de 3,5 milliards d’euros d’ici à 2013. La première d’entre elle concerne le déremboursement de « certains actes ou produits donc l’efficacité médicale n’est pas démontrée », citant les médicaments à service médical rendu insuffisant (SMRI) et les cures thermales. L’UNOCAM souhaite également le rapprochement du prix des génériques sur les standards européens, un cadrage triennal de l’ONDAM (objectif national de dépenses d’assurance-maladie), une baisse des tarifs et une forfaitisation des dépenses d’analyse de biologie médicale pour certaines pathologies chroniques, une réelle coopération entre complémentaires et assurance-maladie en matière de prévention sur les affections de longue durée (ALD). Elle réclame également une clarification des rôles entre complémentaires et assurance-maladie dans les domaines où la part financée par les complémentaires est majoritaire (optique, dentaire), ainsi que sur leur contribution au financement du fonds pour la couverture médicale universelle (CMU).

Quotipharm.com, le 22/07/2010

Source : lequotidiendupharmacien.fr