SIGNALÉTIQUE OFFICINALE

Pleins feux sur les croix de pharmacie  Abonné

Publié le 28/10/2010
Profitant de la révolution apportée par les diodes électroluminescentes, les croix de pharmacies abandonnent massivement les néons pour une technologie à la fois plus lumineuse et moins consommatrice d’énergie. Les diodes apportent aussi une communication visuelle plus élaborée. Mais la rançon de ces évolutions est une plus grande complexité. Attention à l’électronique et à sa protection.
A la fois symbole professionnel et argument commercial, les croix profitent des derniers progrès...

A la fois symbole professionnel et argument commercial, les croix profitent des derniers progrès...
Crédit photo : S Toubon

« LA CROIX DE PHARMACIE est la seule publicité que puissent faire les titulaires d’officine ». Cette réflexion de Jean-François Dreher, directeur d’enseigne de Winlight situe bien l’enjeu que représentent ces enseignes si caractéristiques. Elles sont le symbole et la vitrine de ce métier, d’où l’intérêt aigu que les pharmaciens leur portent, quitte à dépenser trop selon d’autres corps de métiers, comme les éditeurs de logiciels, parfois stupéfaits des sommes mises en jeu pour une croix de pharmacie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte