Mesures pour relancer la compétitivité

Plan Ayrault : quel impact pour la pharmacie  Abonné

Publié le 12/11/2012
Après la présentation du pacte de compétitivité par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, les officines font leurs comptes. Quelles mesures seront positives pour l’économie des pharmacies et lesquelles seront, au contraire négatives. Le point avec les représentants de la profession.
Le Premier ministre a présenté un plan pour redynamiser l’économie française

Le Premier ministre a présenté un plan pour redynamiser l’économie française
Crédit photo : AFP

POUR RELANCER la compétitivité de la France, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a dévoilé le 6 novembre son « pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi », inspiré du rapport Gallois, rendu public la veille. Il comprend trente-cinq mesures, dont certaines concernent de près les officinaux. C’est le cas de la décision d’alléger de 20 milliards d’euros sur trois ans les coûts des entreprises, par l’intermédiaire d’un crédit d’impôt portant sur les salaires compris entre un et 2,5 fois le SMIC.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte