Voitures anciennes

Pierre Haas : la passion des Mathis  Abonné

Publié le 14/05/2009
Bien qu’il ait passé une grande partie de sa scolarité à dessiner des voitures de course dans tous ses cahiers, Pierre Haas est devenu plus tard pharmacien, d’abord dans l’industrie puis, depuis dix ans, comme officinal près de Strasbourg. Mais sa passion pour l’automobile ne l’a jamais quitté, et il consacre une large partie de son temps libre à faire revivre l’histoire des automobiles Mathis, une firme strasbourgeoise aujourd’hui bien oubliée du grand public.

Crédit photo : DR

« QUI SE SOUVIENT encore que Mathis fut le quatrième constructeur français, derrière Citroën, Renault et Peugeot, mais aussi le premier employeur de la région de Strasbourg ? » Lorsqu’on écoute Pierre Haas faire une conférence sur l’industriel Émile Mathis, on mesure à la fois l’importance historique de ce dernier, mais aussi la vanité des entreprises humaines.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte