À la pharmacie du Passocéan

Pierre Barré dans le sillage d’Alphonse Allais  Abonné

Publié le 21/11/2013
Comment imaginer Pierre Barré autrement qu’éclatant de rire ? Ce grand barbu, « barré, et fier de l’être », mérite des circonstances atténuantes. Sa pharmacie du Passocéan, ou du Vomi non-stop, à Honfleur (Calvados), est mitoyenne de la maison d’Alphonse Allais (1854-1905). L’humoriste honfleurais avait pour adresse « Allez allée Allais », et c’est un préparateur de Pierre Barré qui tient le musée mémorial, derrière l’officine. La vitrine de la pharmacie de présente pas les habituelles promotions de parapharmacie, mais des photos de classes d’enfants honfleurais, sur plusieurs décennies, des cahiers d’écoliers, des plumes.
Pierre Barré devant le Vieux bassin

Pierre Barré devant le Vieux bassin
Crédit photo : jg

PIERRE BARRÉ a emménagé à Honfleur à l’âge de 2 ans, quand son père a repris l’officine. L’enfant du pays deviendra pharmacien et reprendra l’officine paternelle. Il s’institue aussi chroniqueur de la vie honfleuraise et défenseur de son parler. Il crée le Quai des Menteux (des menteurs, les pêcheurs), une rubrique rigolote sur dvd pour sa clientèle, mais qu’il diffuse aussi via internet. Au point de se retrouver un jour « marrionnétisé » en laborantin, lunettes sur le front et barbe grise, aux « Guignols de l’Info », sur Canal +.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte