Défense du monopole

PHR veut « secouer » les élus  Abonné

Par
Publié le 08/09/2014

LES PHARMACIENS adhérents au groupe PHR, que ce soit au groupement ou aux enseignes, sont invités à interpeller leurs élus (maires, députés, etc.) par le biais d’un courrier, pour leur expliquer pourquoi ils ne doivent pas voter la loi pour la vente de médicaments en dehors des officines de pharmacie. Cette lettre, rédigée par le groupe PHR, vise à souligner que la baisse de prix des médicaments OTC voulue par le gouvernement ne permettra qu’un « gain hypothétique de 0,44 euro par Français » si les prix publics baissaient de 20 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte