Directive sur la proportionnalité

Peut-on concilier sécurité et liberté d’exercice ?  Abonné

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 30/10/2017
Réunissant des députés, des fonctionnaires et des représentants des associations européennes de pharmaciens, de médecins, de dentistes et de patients, une audition parlementaire organisée à Bruxelles autour de la future directive sur la proportionnalité a tenté de rapprocher des positions difficilement conciliables.

Les pharmaciens, les médecins et les dentistes bataillent pour obtenir leur exclusion du champ de cette directive, et rappellent que les réglementations nationales visent avant tout à garantir la sécurité des patients, la compétence professionnelle et la cohésion du système de santé. Ils relèvent aussi que l’organisation de la santé reste du domaine des États, et non de l’UE.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte