Petit lexique des procédures collectives  Abonné

Publié le 15/09/2011

. La procédure de conciliation : elle consiste à rechercher un accord amiable avec les créanciers, grâce à l’aide d’un conciliateur qui est nommé par le tribunal de commerce pour trois mois et peut, à sa demande, être prolongée d’un mois. Cette procédure peut être mise en œuvre dès la première difficulté rencontrée ; et quand bien même l’officine serait en état de cessation de paiements, dès lors que la cessation a moins de quarante-cinq jours.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte