PDA, renouvellement et e-prescription : l’IGAS réinvente l’exercice officinal

Publié le 29/06/2011

Le rapport de l’IGAS communiqué ce jour aux organisations syndicales représentatives des officinaux mentionne 37 recommandations dont certaines pourraient réformer en profondeur l’exercice officinal. Le rapport propose notamment de « prévoir, dans les cas retenus par la HAS, que le pharmacien puisse renouveler les prescriptions après un bilan pharmaceutique ». De même, « déterminer les pathologies qui pourraient être dépistées en officine et définir les protocoles de dépistage » est au nombre des recommandations qui prévoient également que « les pharmaciens puissent réaliser des entretiens d’accompagnement pour les patients chroniques ». Les inspecteurs de l’IGAS souhaitent par ailleurs, « finaliser les textes réglementaires relatifs à la préparation des doses à administrer et ouvrir aux médecins la possibilité de prescrire cette prestation ». Des médecins qui pourraient aussi être autorisés à consulter le Dossier Pharmaceutique. Une nouvelle mission, l’acte vaccinal sur prescription, pourrait être par ailleurs allouée aux pharmaciens, « sous réserve d’une étude préalable », précise l’IGAS. Enfin, les rapporteurs, qui relèvent qu’il convient de « développer la dématérialisation à la source de l’ordonnance en promouvant l’e-prescription », notent qu’il y a urgence à « réglementer (...) la vente de médicaments sur Internet en transposant sans délai la directive "médicaments falsifiés" ».

Quotipharm.com, le 29/06/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr