Entre art et officine

Paul Duchein, pharmacien surréaliste  Abonné

Publié le 09/02/2012
Rêveur égaré dans le monde de la pharmacie, ami des créateurs, Paul Duchein a partagé sa vie entre les arts et l’officine, tout en bâtissant une œuvre très personnelle, en forme de… mise en boîte.
Paul Duchein : " Après tout, la pharmacie, c’est aussi vendre de petites boîtes… »

Paul Duchein : " Après tout, la pharmacie, c’est aussi vendre de petites boîtes… »
Crédit photo : pj

« JE SUIS un vieux peau-rouge qui ne marchera jamais en file indienne. » Paul Duchein a fait sienne cette maxime d’un poète surréaliste. En effet, cet ancien pharmacien montalbanais de 82 ans, n’a jamais cessé d’avoir un positionnement atypique et des personnalités multiples : syndicaliste parlant de culture, pharmacien provincial plus souvent à Paris que dans son officine, ami et promoteur d’artistes, et, pour finir, artiste lui-même. Paul Duchein n’a pourtant rien d’un dilettante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte