Une invention de deux étudiants Africains

Passez un savon au paludisme !  Abonné

Publié le 29/04/2013

ILS S’APPELLENT Moctar Dembélé et Gérard Niyondiko, l’un est burkinabé, l’autre burundais. Ces deux jeunes étudiants de l’Institut international d’enseignement et de recherche (2iE) de Ougadougou (Burkina Faso) viennent d’obtenir deux prix lors de la « Global Social Venture Competition », un concours organisé à l’université de Berkeley en Californie qui départage des projets innovants, grâce à leur Faso Soap. Quèsaco ? Une solution révolutionnaire contre le paludisme. Ni vaccin ni chimioprophylaxie (quoi que), leur découverte est pourtant remarquable à plus d’un titre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte