Il tourne sur les circuits avec de belles allemandes

Pascal Aunai : 360 chevaux de passion  Abonné

Publié le 16/07/2009
« Une Porsche, c’est un bruit de moteur à nul autre pareil, une silhouette étonnante car indémodable, une légende sur roues et une voiture qui déclenche les passions. » Pascal Aunai ne cache pas son admiration pour sa compagne mécanique, dernière du genre, avec laquelle il a convolé déjà à trois reprises. Sa dernière élue resplendit de tous ses chromes, amoureusement entretenue dans son garage, dans l’attente d’une sortie sentimentale vers un discret circuit.
Vingt ans, une silhouette indémodable

Vingt ans, une silhouette indémodable
Crédit photo : AMP

ÉTABLI depuis six ans à Ploërmel, commune de 8 500 habitants du Morbihan, dans une officine où il emploie cinq personnes, ce pharmacien de 50 ans cultive avec constance cette passion pour les belles allemandes, qui lui est venue dès son enfance. Son métier l’amène pourtant aux antipodes des sports mécaniques, puisqu’il s’est fait dans sa pharmacie, le chantre de l’aromathérapie et de la phytothérapie. Deux spécialités qui connaissent une forte demande, dans une région où la médecine « verte » occupe une place de choix.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte