Pas de remise en cause du rapport bénéfice risque d’Alli

Publié le 18/12/2009

« Après 7 mois de commercialisation, les données disponibles ne remettent pas en cause le rapport bénéfice risque d’Alli », estime l’AFSSAPS dans un communiqué. Toutefois, rappelle-t-elle, il est important de respecter l’indication, les contre-indications et les précautions d’emploi telles qu’elles sont définies dans l’autorisation de mise sur le marché du médicament. Une utilisation inappropriée d’Alli (orlistat) a en effet été mise en évidence, souligne l’AFSSAPS.

Alli 60 mg, indiqué dans la prise en charge du surpoids chez l’adulte en association à un régime, est commercialisé en France depuis le 6 mai 2009.

Quotipharm.com, le 18/12/2009

Source : lequotidiendupharmacien.fr