Essai clinique de Rennes

Pas de cause identifiée mais trois manquements majeurs  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 08/02/2016

Le pré-rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), rendu public jeudi par la ministre de la Santé Marisol Touraine, n’identifie pas « les causes exactes » de l’accident. Il reconnaît que le laboratoire chargé des essais cliniques, Biotrial, a bien respecté la réglementation, mais relève « trois manquements majeurs » dans la gestion de la crise.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte