HUMEUR

Paria  Abonné

Publié le 04/04/2013

La crise divise les Français de la façon suivante : riches contre pauvres, jeunes contre retraités, consommateurs contre épargnants, familles nombreuses contre familles à enfant unique. De sorte que nous sommes tous les boucs émissaires des autres ; et tous coupables. Coupables d’avoir mis de l’argent de côté, coupables d’avoir peu ou trop d’enfants, coupables d’avoir vieilli, coupables de ne pas trouver un emploi avant 30 ans, coupables de nous être surendettés, coupables de ne pas dépenser assez ou de dépenser trop.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte