Pharmacies communales

Ouverture à l’Italienne  Abonné

Publié le 30/08/2010
Créées il y a un peu plus d’un siècle pour aider les plus pauvres, les pharmacies communales italiennes ont évolué. Elles se sont diversifiées et ouvertes aux capitaux privés et à la concurrence.
Les pharmacies communales italiennes découvrent les dures lois de la concurrence

Les pharmacies communales italiennes découvrent les dures lois de la concurrence
Crédit photo : dr

AU DÉPART, les pharmacies communales italiennes visaient à subvenir aux besoins des personnes pauvres. Aujourd’hui, les quelque 1 600 officines de ce type disséminées dans toute l’Italie ont toujours une vocation sociale. Mais, depuis quelques années, les pharmacies communales ont élargi leur palette et proposent des services d’assistance aux personnes âgées ou handicapées. Elles sont également chargées de mettre en place des programmes d’information scientifique et d’éducation sanitaire pour apprendre aux Italiens à mieux connaître les médicaments.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte