Bientôt les premières expérimentations

Ordonnance électronique : comment ça marche  Abonné

Par
Christophe Micas -
Publié le 13/02/2014
Cela fait plusieurs années qu’on annonçait l’arrivée en France de la prescription électronique. Mais les modalités envisagées pour sa mise en œuvre divisaient les professionnels de santé. La situation pourrait bien évoluer car une récente proposition de l’assurance-maladie, utilisant la technologie du code-barres à deux dimensions, semble lever les réticences.

DEPUIS deux ans, le projet de développer en France la prescription électronique était plutôt discret. En 2012, les Ordres nationaux des professions de santé, réunis au sein du CLIO*, rendaient publique une note d’orientation sur « Comment déployer la prescription électronique » (« le Quotidien » du 23 janvier 2012). Soulignant le retard de notre pays dans l’état d’avancement de la prescription électronique par rapport à certains de nos voisins européens, ils préconisaient de lancer au plus vite une première phase pilote avec une centaine de pharmacies et de cabinets médicaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte