HUMEUR

Objets inanimés  Abonné

Publié le 10/07/2014

Qu’est-ce qu’on vieillit ! Je me souviens de mes seize ans et de la ferveur avec laquelle je déclamais Lamartine : « Objets inanimés, avez-vous donc une âme qui s’attache à notre âme, et la force d’aimer ? » Je ne suis pas fier, aujourd’hui, de nourrir, contre les mêmes objets, qui encombrent mon bureau et mon domicile, la tentation de les détruire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte