Mutualité

Nouvelle orientation  Abonné

Publié le 18/07/2009

LA MUTUALITÉ française propose de participer plus activement à la gestion des affections de longue durée (ALD, cancer ou diabète, par exemple), couvertes à 100 % par la Sécu, en orientant les patients vers des services de soins pratiquant le tiers payant, où les professionnels seraient rémunérés de manière forfaitaire. Nicolas Sarkozy, venu inaugurer son congrès à Bordeaux, a salué l’initiative. Le président de la République a souligné que la solidarité nationale ne pourrait financer seule les nouveaux besoins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte