Nouvelle attaque contre le monopole

Publié le 27/06/2014

Le monopole de dispensation des pharmacies est en danger, affirme l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). Dans un communiqué, le syndicat assure avoir eu confirmation que la nouvelle loi « consommation » envisagée par le gouvernement pourrait mettre fin au monopole pour tous les médicaments en accès libre, mais aussi pour d’autres qualifiés de produits frontière. « Permettre à la grande distribution de vendre des médicaments ne peut qu’encourager une hausse de la consommation et du mésusage, alors même que Marisol Touraine, à plusieurs reprises, s’est élevée contre ce danger en réaffirmant fermement le monopole officinal », rappelle son président, Gilles Bonnefond. Face à cette menace, l’USPO « lance un appel immédiat à la mobilisation de tous les pharmaciens, à l’ensemble des organisations professionnelles, aux étudiants et aux patients pour empêcher que ce projet de loi consommation détricote une fois de plus le Code de la santé publique ».


Source : lequotidiendupharmacien.fr