HUMEUR

Nous sommes tous des scélérats  Abonné

Publié le 16/01/2014

Je suis subjugué par le moralisme de mes confrères qui ont dénoncé, avec des trémolos, le comportement du magazine people « Closer », lequel, comme chacun sait, a révélé la liaison, vraie ou non, du président avec une actrice. Il ne fait pas de doute que cette publication, par ailleurs très prisée dans les foyers de la classe moyenne, a outrepassé les limites qui protègent la vie privée des puissants ou des misérables. Il n’empêche que la presse française et mondiale s’est jetée sur la nouvelle comme un piranha sur un touriste nageant dans l’Amazone. Et que l’on ne parle plus que de M.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte