PRESIDENTIELLE 2012 - LE FRONT DE GAUCHE DE JEAN-LUC MÉLENCHON SE PENCHE SUR LA PHARMACIE

« Nous créerons un pôle public du médicament »  Abonné

Publié le 12/04/2012
Il est l’homme qui monte dans les sondages. Le rôle de Jean-Luc Mélenchon, président du Front de gauche (FDG), dans la campagne électorale ne cesse de s’amplifier. Ses spécialistes de la santé ont accepté de répondre aux questions du « Quotidien ». Un « pôle public du médicament » est au centre de ses propositions.
Le Front de gauche présidé par Jean-Luc Mélenchon milite pour une délivrance du médicament...

Le Front de gauche présidé par Jean-Luc Mélenchon milite pour une délivrance du médicament...
Crédit photo : AFP

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. - Quelle doit être, selon, vous, la place du pharmacien dans le système de santé français ?

LE FDG POUR JEAN-LUC MÉLENCHON. - Le réseau d’officine est une des grandes chances de notre pays. Le gouvernement, pour complaire aux multinationales du grand commerce, a décidé de le fragiliser. Nous voulons le conforter et l’étendre, dans le cadre d’une nouvelle politique du médicament. Pour nous, les pharmaciens peuvent et doivent être de formidables vecteurs d’un système sanitaire démocratisé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte