Nourrissons de Chambéry : un accident de production isolé

Publié le 24/01/2014

« L’hypothèse la plus probable » pour expliquer les décès des bébés à l’hôpital de Chambéry est « un accident de production isolé survenu le 28 novembre sur le site de production du laboratoire Marette » ayant fourni les poches de nutrition incriminées à l’hôpital, a annoncé vendredi à la presse la ministre de la Santé. Selon Marisol Touraine, « il n’y a pas de lien entre les pratiques de l’hôpital de Chambéry et la contamination des poches », même si des remarques peuvent être faites à l’hôpital « sur certains points de vigilance » comme les conditions de conservation ou le respect des dates limites.


Source : lequotidiendupharmacien.fr