Humeur

Nos amis, les Anglais  Abonné

Publié le 23/06/2016

Je ne vois pas ce qui motive les Anglais dans cette affaire de Brexit. Je ne crois pas du tout qu'il s'agisse de commerce, de finances ou même d'immigration. Ils sont saisis par une fureur qui est devenue l'apanage de tous les peuples. Ils sont en colère et ils ont trouvé un bouc émissaire, l'Europe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte