Le tour de France des URPS

Nord-Pas-de-Calais et Picardie : l’union sera un combat

Publié le 12/11/2015
L’union de la Picardie avec le Nord-Pas-de-Calais semblait logique. Mais elle révèle les disparités entre les deux régions. Le mandat des Unions régionales des professionnels de santé (URPS) de pharmaciens qui s’achève l’a bien démontré. La future assemblée devra s’atteler à inverser la tendance.

« La difficulté a été de construire, car nous sommes partis d’une feuille blanche », rappelle Jean-Marc Lebecque, président de l’URPS de pharmaciens du Nord-Pas-de-Calais, qui ne se représente pas. « Les syndicats ont travaillé ensemble et nous avons appris à collaborer avec l’agence régionale de santé (ARS) et les autres professionnels, comme les médecins qui ont été généreux vis-à-vis de nous », ajoute le pharmacien membre de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)