Humeur

No vembre  Abonné

Publié le 27/11/2014

Je ne sais pas si je peux vous faire partager ce sentiment, mais le mois de novembre ne m’inspire guère. Il soulève en moi une si grande mélancolie que j’ai presque renoncé à écrire ce billet hebdomadaire, ce qui, j’en conviens, n’est pas une catastrophe. En novembre, en effet, il ne se passe jamais rien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte