Sur scène ou à l’officine

Nicolas Piolé, le punk des huiles essentielles  Abonné

Publié le 24/10/2013
Nicolas Piolé est pharmacien adjoint le jour, et musicien hard rock, avec perruque et jeans troué, le soir et en fin de semaine.
Une double vie assumée

Une double vie assumée
Crédit photo : dr

« J’AIME bien ma double vie, Dr Jekyll et Mr Hyde. Sur scène, j’oublie que je suis pharmacien, mais être pharmacien est un statut plus stable. Cet équilibre m’est nécessaire, et la musique reste un loisir », sourit cet adjoint de la pharmacie des Halles de Buchy (Seine Maritime).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte