Ne jamais se fier aux croyances  Abonné

Publié le 30/08/2010

Il faut se garder de porter foi à des techniques qui permettraient de reconnaître les champignons toxiques : la toxicité ne fait pas virer au noir l’argent, ne fait pas coaguler le vinaigre et les espèces dangereuses ne deviennent pas noires lorsqu’elles sont immergés dans l’eau. La surface du chapeau peut s’éplucher facilement même chez des espèces toxiques… notamment chez l’amanite phalloïde !


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2768